Paraitre ou être?



Quelles sont les différences entre ces deux photos de moi ?

- Quelques années

- Quelques kilos

- la coupe de cheveux

- L'expression

- les couleurs .... Mais pas que,

Il y a quelques années je voulais paraitre, je faisais très attention à mon apparence. je portais des faux cheveux ( extensions), des faux ongles, les dernières fringues à la mode et je commençais à regarder les prix d'une paire de seins en silicone.

Je pesais 52 kilos pour 1 metre 70 et je me trouvais trop grosse. J'avais envie de ressembler aux filles dans les magazines. Le truc, c'est que ces filles photoshopées n'existaient pas. Je ne pouvais pas sortir sans maquillage et je ne souriais jamais sur les photos. NON NON ça ne va pas la tête!!! On aurait vu mes affreuses grosses pommettes qui remontent. J'avais d'ailleurs le droit de regard sur toutes les photos que l'on prenait de moi. J'étais prête à me battre pour supprimer une photo prise sous un mauvais angle. Le pire c'est que même avec tous ces efforts je ne me trouvais pas jolie.


Je ne savais pas qui j'étais au fond de moi et ça m'était égal, l'important c'était l'apparence. J'étais une mascarade à moi toute seule. Tout était faux même ma personnalité qui changeait en fonction des gens que j'avais en face de moi.

Avec le recul, je pense que je voulais juste que les gens m'aiment, Amour qui m'avait tant manqué depuis l'enfance.

Pourtant, même avec mes masques, il y avait des gens qui ne m'aimaient pas, je le savais. Et oui, on ne peut pas plaire à tout le monde et surtout pas avec juste un physique.

A cette époque, je ressentais comme un vide profond que rien ne pouvais combler. Des idées noires me traversaient souvent l'esprit. Ma vie toute entière était un champs de bataille. Je me battais contre les autres ( les mêmes que je voulais séduire) et surtout contre moi même. A coté de ça, je m'ennuyais, je vivais pour les autres, pour mes enfants, mon entourage... Je n'avais pas de passions, pas d'envie. Je ne savais pas ce que je voulais vraiment. Je me suis même enfermée sur un jeu en ligne qui s'appelait " seconde life" ( seconde vie). Le principe de cette plateforme était de vivre une vie virtuelle en compagnie d'autres internautes.

Oui je cherchais une autre vie ailleurs, et cette vie virtuelle me permettait de m'évader de ma réalité insupportable, de cet enfer que je me créais moi même.

Malheureusement, les mêmes automatismes revenaient sur cette vie là aussi et je finissais par vivre les mêmes drames que dans ma réalité.


Et puis je me suis interressée à des notions plus spirituelles

J'ai découvert que j'avais une âme. Waouuuu quelle révélation! Lorsque j'ai commencé à suivre les aspirations de cette essence, de mon essence véritable, j'ai commencé à me détacher de mon personnage. Je n'étais pas cette fille, qu'il était de plus en plus difficile d'incarner. Je n'étais pas un corps, j'étais une âme. J'avais des choses plus belles, plus profondes à partager qu'une simple jolie coquille vide.

Je ne voulais plus paraitre, je voulais être

Aujourd'hui, je vais mieux, l'amour je ne le cherche ( presque) plus à l'extérieur, je sais qu'il doit naitre d'abord de l'intérieur. J'ai encore beaucoup de chemin à faire, des automatismes, des croyances limitantes à gommer, du pardon à donner, mais je suis sur la bonne voie, la voie de l'âme, la voie du coeur!