Rechercher

Suivre son intuition, sa joie, ses rêves

Il y a 10 ans, je me suis découverte une passion pour le magnétisme et les soins énergétiques. Au fur et à mesure mon intérêt grandissait, je ne pratiquais plus que sur mes proches mais bel et bien sur des inconnus. Ils me disaient toujours:

" Voulez-vous que je vous donne quelque chose?"

Mais moi je ne voulais rien recevoir, dans mes croyances, on ne monétisait pas un don.

Je continuais à pratiquer de plus en plus souvent sur mon temps libre.

J'étais responsable de magasin, je me préparais à gravir les échelons, je convoitais le poste de responsable régional Rhône Alpes et je m'en donnais les moyens. Le turn over étant très élevé dans cette branche, on m'a collé une nouvelle boss! Elle n'était plus en adéquation avec mes valeurs, pourtant je continuais d'exceller au travail. Je gérais deux magasins à la fois, c'était un fort investissement en temps et en sueur.

Malgré cela, le matin je me réveillais aux aurores pour pouvoir magnétiser à distance, je le faisais aussi sur ma pause de midi quand il m'arrivait d'en prendre une et le soir lorsque les enfants étaient couchés.

lumbagos sur lumbagos, mon corps me disait qu'il était temps d'arrêter ce train de Vie là!

J'en avais plein le dos! Oui ce genre d'expressions viennent bien de quelque part!

Je ne voulais pas arrêter le magnétisme qui me passionnait énormément. Par contre au boulot même si je recevais des prix de la meilleure ceci ou de la meilleure cela à l'occasion de séminaire annuel, mon coeur n'était plus au chiffre d'affaire, à la productivité horaire ou encore au panier moyen et à l'indice de vente mais bien à l'aide aux autres.

Que faire?

Faire du magnétisme une profession? Non je me le refuse! On ne monnaye pas un don!

Ma situation a commencé à se dégrader sur tous les plans. Mon mari venait de perdre son travail et nous devions faire des crédits à la consommation pour pouvoir nourrir nos enfants. Sans parler du procès immobilier qui nous endettait encore un peu plus parmi tous les autres crédits qu'il nous était maintenant impossible de rembourser. Allions nous vendre la maison? Pour vivre .. où?

J'avais l'impression que l'Univers tout entier me disait pendant tout ce temps de la descente aux enfers:

" Tu ne veux pas d'argent alors tu n'en auras pas!"

Alors j'ai accepté les dons!

Quelques semaines après cela et au bout de six longs mois de chômage, mon mari à retrouver du travail dans la même boite qui l'avait licencié et au même poste.

Nous avons perçu deux héritages en même temps. Il s'agissait de l'argent retrouvé sur un compte d'une grand-mère décédée déjà depuis plus d'une dizaine d'années et de l'héritage d'un oncle très éloigné que mon mari avait peu connu.

Je me suis lancée en tant que magnétiseur

Et mes vieilles croyances???? Elles ne m'appartenaient plus, je venais de voir par cette expérience qu'il était stupide de penser que l'on ne devait pas recevoir une contre partie pour un service rendu, un service si honorable.

C'était de vieilles croyances d'un temps révolu, époque pendant laquelle les magnétiseurs recevaient un poulet ou un kilo de pomme de terre. Dans notre société actuelle, il n'est plus possible de vivre ainsi.

Ensuite j'ai compris que ce que l'on appelait un don n'était pas en fait quelque chose de magique, mais que nous étions tous doués pour quelque chose, nous avions tous des dons, des choses à apporter au monde. l'un des miens était d'aider les gens à guérir, à se sentir mieux.

Bien sur j'ai eu des peurs, comment allions nous faire sans revenus fixes? sans CDI? j'emmenais toute ma famille dans une incertitude face à l'avenir; De quoi allions nous encore vivre? le salaire de mon mari ne suffisait pas. Pourtant j'ai pris le risque, je suis allée vers ma joie, mon intuition. De toute façon lorsque je ne l'ai pas suivi auparavant j'ai foncé droit dans le mur et le résultat a été catastrophique. Oui j'avais eu des prémices, j'avais pensé à en faire une profession, c'était dans un coin de ma tête mais je me rabaissais sans cesse, je ne me sentais pas à la hauteur sans doute encore à cause de croyances limitantes cette fois ci du genre " t'es nulle".

Aujourd'hui, cela fait 10 ans que je magnétise et lorsque j'ai trouvé cette voie à l'époque, je pensais que c'était ma voie! la seule! l'unique! celle d'une vie! une sorte de vocation!

le bouche-à-oreille fonctionnait bien, j'ai même eu un article/portrait dans le journal local.

J'ai commencé à former des futurs magnétiseurs.

Et puis, je me suis rendue compte que si les personnes qui venaient me voir, travaillaient d'avantage à se libérer de leurs blessures profondes, ils n'auraient plus besoin de venir voir quelqu'un comme moi.

Je me disais tiens si cet homme médite 10 minutes par jour, il ne sera plus dépressif, si cette femme fais un travail d'acceptation du deuil elle n'aura plus d'eczéma.

Oui je connaissais les clefs pour les libérer des causes de leur mal être.

Je ne voulais plus mettre des pansements sur des plaies pour les soulager. Je voulais les responsabiliser, les aider à aller chercher plus loin pour être en paix.

J'ai commencé à partager mes astuces, des pensées, des interviews sur le sujet sous forme de vidéo Youtube.

Et puis, je me suis rendue compte qu'il fallait que je travaille différemment. Ma voie n'était pas figée, elle était en mouvement comme la Vie.

Il y a eu un autre chemin qui s'est dessiné au fur et à mesure de mon avancement, un chemin auquel je n'aurais jamais pensé mais qui s'est dessiné uniquement grâce à l'étape précédente. Sans cette étape, cette expérience de magnétisme, mes projets que j'ai aujourd'hui n'auraient jamais fait surface. Ce sont en quelque sorte les maillons d'une chaine.

Moi qui pensait avoir trouvé ma voie.

Je me suis rendue compte qu'en continuant de suivre mon intuition et ma joie, j'ouvrais des portes bien plus grandes que je ne l'aurai imaginé. Mes activités sur le web me passionnaient tellement. j'avais tellement envie d'apporter quelque chose de plus grand qu'à quelques personnes dans l'intimité de mon cabinet. Quelque chose qui les aiderait elles mais pas seulement, d'autres aussi, à échelle plus grande, pourquoi pas à travers le monde.

Je commençais à espérer qu'une personne annulerait son rendez-vous pour pouvoir terminer une vidéo. Mes premières pensées le matin étaient pour mes projets. Alors j'ai commencé à recevoir les consultants une semaine sur deux au cabinet. Comme ça l'autre semaine je pouvais me consacrer pleinement à mes projets. Mais ça n'a pas suffit, j'avais tellement d'idées, tellement à apporter, et un manque de temps pour concrétiser tout cela.

Je m'amusais beaucoup dans toutes ces activités sur le web, j'avais une joie et une envie que ne m'apportait plus le magnétisme.

Aujourd'hui, j'ai décidé de fermer mon cabinet pour consacrer tout mon temps à mes projets, à ce qui me fait vibrer. Mon avenir financier ne me fait pas peur, je sais maintenant que si je suis ma joie et mon intuition, l'Univers tout entier de mèche avec mon âme fera en sorte que tout se passe bien.

Demain? je ne sais pas ce qui m'attend, mais une chose est sure, ça sera toujours aussi exaltant tant que je suivrais mon coeur.

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux